Les remboursements

Tout traitement commencé avant l’âge de 16 ans fait l’objet d’un remboursement par la Sécurité Sociale qui sert de base de calcul pour les remboursements complémentaires des mutuelles. Les prises en charge des traitements orthodontiques par la Sécurité Sociale sont semestrielles et font toujours l’objet d’une demande d’entente préalable établie par nos soins que vous adressez à votre caisse.

La Sécurité Sociale autorise jusqu’à 6 semestres de traitement actif (période durant laquelle les dents sont appareillées), suivis de deux années de contention (période durant laquelle les dents sont stabilisées). La prise en charge par la Sécurité Sociale n’est jamais complète. La différence entre les honoraires (qui font toujours l’objet d’un devis préalable) et le remboursement semestriel peut être pris en charge, en partie ou en totalité, par votre mutuelle, selon le contrat que vous avez souscrit.

Au-delà de 16 ans, la Sécurité Sociale ne prend plus en charge l’orthodontie sauf pour un traitement ortho-chirurgical (traitement incorporant de la chirurgie). Dans ce cas un semestre de traitement fera l’objet d’un remboursement. Un devis vous sera remis pour que vous puissiez le soumettre à votre mutuelle avant de vous engager dans un traitement. Un examen clinique et radiologique étant nécessaire pour établir vos besoins, évaluer la complexité du traitement, et déterminer le coût du traitement, aucun devis ne peut être établi sans consultation préalable.